Les faïences françaises - menus
Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 23

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 24

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 25

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 26

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 27

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 28

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 29

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 30

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 31

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 32

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 33

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 34

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 35

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 36

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 37

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 38

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 39

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 40

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 41

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/104/sda/0/1/faiencerieargonne/menus.php on line 42

Généralités sur les carreaux de faïence du Beauvaisis.


Au cours de sa longue histoire céramique, qui couvre à peu près 2000 ans d'intense activité, le Beauvaisis n'a connu la fabrication de faïence que vers l\extrême fin du XVIIIe siècle lorsque fut créée en 1799 la Manufacture de faïence de l'Italienne à Goincourt par les sieurs Michel père et fils.

ll semblerait que les carreaux de faïence beauvaisins du XIXe siècle soient une filiation assez directe de la production hollandaise des XVIIIe et XIXe siècles. Les exportations hollandaises se font dans toute l'Europe et en particulier vers la France. La diffusion passe donc par le Nord de la France où l'on voit apparaître de nombreux petits centres à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle parmi lesquels: Desvres, Vron, Lille, Boulogne etc ...

A partir de là, l'essaimage se fait souvent par déplacements d'ouvriers et l'on assiste à l'ouverture, au début du XIX ème siècle, de fabriques de carreaux de faïence dans la région de Beauvais». Ces fabriques nous sont actuellement bien connues et dans l'ordre de leur création, citons les deux faïenceries voisines de l'Italienne et de Saint-Paul, celles de Voisinlieu puis celles du groupe de Ponchon.

La fabrication de carreaux de faïence décorés est une activité céramique qui ne recouvre que le XIXe siècle et qui s'est brusquement arrêtée avec la première Guerre Mondiale.

Les divers ateliers ont eu une durée de vie variable, allant de 97 ans pour la Manufacture de l'Italienne à 3 ans pour le petit atelier Tipret de Ponchon, mais la moyenne par atelier tourne autour de 50 ans. Ces fabriques sont également de tailles inégales: Saint-Paul en 1834 comptait 70 employés, Dumontier en 1826 n'en avait que 16 ...

C'est l'ouverture des deux grandes manufactures de faïence de l'Italienne puis de Saint-Paul, fabriquant une grande variété de produits, qui a permis l'arrivée dans le Beauvaisis de faïenciers du Nord spécialistes du carreau. Ces «céramistes qualifiés» ont ensuite essaimé localement en créant assez souvent leur propre entreprise.

Les premiers carreaux de faïence beauvaisins sortent de la manufacture de Saint-Paul dès 1809 grâce à la présence d'un professionnel du Nord, un dénommé Jean-François Seauce dit «Valencienne» ex-peintre en faïence de Boulogne: c'est lui le véritable créateur du carreau de faïence beauvaisin. De Saint-Paul, ce personnage passera dès 1810 à la Manufacture de l'Italienne qu'il quittera assez vite pour aller créer son propre atelier à Voisinlieu dans les faubourgs de Beauvais de 1818 à 1824. De là on le retrouvera comme par hasard à la création du futur célèbre centre de Ponchon en 1824.

Suivre les pérégrinations de Jean-François Seauce, c'est retracer véritablement les grandes étapes de création des ateliers de carreaux de faïence locaux. Ses déplacements professionnels se sont toujours faits le long de grands axes routiers (Route Royale de Rouen à Beauvais, puis de Beauvais à Paris). Seauce s'est déplacé sur de petites distances : de Saint-paulin vers Voisinlieu, puis de Voisinlieu à Ponchon il y a 15 km. Sa fabrique de Voisinlieu peut être considérée comme le relais de courte durée (6 ans) qui unira Saint-Paul, le point de départ, à Ponchon, le gros centre de production.

Ponchon prendra alors toute l'importance que l'on sait et deviendra de 1850 à 1900 le principal fournisseur de carreaux de faïence français. Les deux premiers ateliers créés en 1824 y sont ceux de Valencienne et de Dumontier; ils feront figure de référence pendant tout le XIXe siècle, l'un durera 90 ans et l'autre 86 ans. Autour d'eux viendront se greffer d'autres ateliers, généralement ouverts par d'anciens ouvriers.

En 1900 ce sont 7 fabricants qui sont toujours présents, mais dès 1886, ces petits industriels avaient ressenti le besoin de se regrouper au sein d'une «Association des fabricants de carreaux de Ponchon» et cela dans le but de résister aux énormes productions des grandes usines modernes de carreaux de faïence fine (Creil, Choisy, Gien, Longwy, Sarreguemines, etc ... ) qui s'accaparaient peu à peu le marché national en introduisant leur nouveau produit industriel : le carreau de faïence à pâte fine et blanche recouvert d'un émail translucide.

Après leur regroupement ces fabricants de Ponchon avaient décidé de faire disparaître leurs marques personnelles de fabrique apposées au dos de leurs carreaux au profit d'une lettre de l'alphabet qui servait à désigner l'atelier d'origine. Le souci principal était de «vendre du Ponchon» !

Malgré cette reconcentration commerciale tardive, l'ensemble du groupe de Ponchon s'effondra littéralement en 1914. Une outefois pour le fabricant Daignas, le dernier successeur de Dupressoir qui survivra jusqu'en 1921 en se reconvertissant dans la grande réclame publicitaire écrite en belles lettres sur carreaux de faïence.

Source : revue ABC de septembre 1984.